L’apparition d’une fissure dans la maison n’est jamais bon signe. Même si elle peut être inoffensive, elle peut aussi être un signe d’une déformation structurelle de l’ouvrage et présenter un risque d’effondrement.

Les différents types de fissures

Il est important de connaître les différents types de fissures pour en mesure la gravité. En effet, si certaines n’ont qu’un impact esthétique d’autres, par contre, peut nuire à la stabilité et à la solidité du bâtiment. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir trois types de fissures que vous pouvez reconnaître facilement :

  • Les microfissures

Ce sont des fissures superficielles qui nuisent essentiellement l’enduit de façade. Outre l’esthétique du bâtiment, les microfissures peuvent aussi entraîner des troubles d’humidité.

  • Les fissures légères

Il s’agit de fissures d’environs 2 mm de largeur. Elles peuvent être causées par un choc ou une dégradation. Bien que les fissures légères ne soient pas spécialement graves, il est tout de même important de suivre de près leur évolution. Si elles s’agrandissent, elles peuvent fragiliser la structure du bâtiment.

  • Les fissures profondes

Les fissures sont dites profondes lorsqu’elles dépassent les 2 mm de large. Leur présence sur les murs présente un réel danger pour la maison. Elles peuvent être causées par un mouvement de terrain, un défaut des fondations…

Les causes de fissures

De nombreux facteurs peuvent expliquer l’apparition de fissures sur les murs d’une maison. Parmi cela, nous retrouvons l’instabilité des sols, une malfaçon, une infiltration d’eau, un choc violent, etc.

Les étapes de la réparation d’une fissure

Notons qu’il est indispensable de faire appel à des experts comme Éco Fissure pour procéder à l’analyse et la réparation de fissures sur les murs. Toutefois, il est important de connaître quelques notions de base.

  1. Analyser la fissure

La première chose à faire est d’identifier le type de fissure. S’il s’agit d’une fissure superficielle, elle doit mesurer moins de 1 mm. Puis attendez deux à trois semaines pour voir si elle a grandi ou non. Si la fissure ne s’est pas élargie, vous pouvez combler les parties fissurées avec de l’enduit ou pourquoi repeindre les murs.

  1. Suivre l’évolution de la fissure

Si vous constatez des fissures légères ou profondes, veillez toujours à bien suivre leur évolution. Par exemple, vous pouvez les photographier une fois par semaine pour voir si elles ont réellement grandi ou non. Pensez aussi à installer un témoin de fissures à différents endroits sur la faille. Si les fissures ne s’élargissent pas vous pouvez les cacher avec de l’enduit de façade. Par contre, si elles évoluent de manière évidente et rapide, rendez-vous directement auprès d’un professionnel.

  1. Réparer les fissures

Combler les fissures à l’enduit est une méthode simple, facile et efficace. Cependant, cela ne va pas prévenir l’apparition de prochaines fissures. En cas de fissures inquiétantes, adressez-vous directement à des experts pour mettre fin à l’apparition et au développement de fissures de fondation à Mirabel. Ils sauront déterminer la cause exacte de l’apparition des fissures et proposer les solutions les plus appropriées. Par ailleurs, il faut savoir que la réparation de fissures peut nécessiter des travaux de maçonnerie, d’étanchéité, etc.

Les risques d’effondrement

Le risque d’effondrement est assez rare en cas de fissures. Les risques augmentent au fur et à mesure que les fissures s’élargissent, touchant, en plus des murs, le plafond, le sol et la façade du logement. Les risques d’effondrement sont aussi élevés si la fissure affecte la structure du bâtiment.

Pour ne pas être pris de panique, il est essentiel de rester attentif aux éventuels changements de la maison pour prévenir les risques d’effondrement et autres sinistres. Sachez qu’une fissure, ça grandit, ça change de forme, de taille et d’orientation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *