Le lustrage d’un parquet constitue la dernière étape lors de l’entretien des sols. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, elle est très recommandée pour une brillance optimale du sol et pour ôter l’excédent d’huile ou de cire sur la surface du parquet qui vient d’être huilé et ciré. À part les gouttes de cire d’abeille, il y a également d’autres solutions pour que votre sol soit ultra-brillant.

Cirer un parquet

Avant de cirer votre sol, des préparations au préalable sont à réaliser. Cela consiste à le poncer légèrement et à le dépoussiérer soigneusement. Utilisez un décireur pour éliminer les résidus de cire si le bois est trop encrassé. Dans le cas d’un sol brut, c’est mieux de le poncer à l’aide de papier de verre avec des grains fins. Pour ce qui est du parquet endommagé, servez–vous d’une pâte à bois qui a la même couleur que le sol en parquet. Au passage, profitez-en pour traiter le bois avec des produits insecticides, tout en évitant de l’endommager. Avant que la cire soit appliquée, vous pouvez apposer un fond dur qui réduira la porosité du bois. Il est important de le laisser sécher au moins 24 heures avant d’appliquer une seconde couche. Dès que votre parquet est bien préparé, mettez-y la cire.

Sachez qu’il y a deux types de cires : la cire liquide et la cire solide. La cire liquide s’agit d’un mélange de cire et de solvants, tandis que la cire solide doit être fondue au bain-marie. De manière uniforme, appliquez la cire à l’aide d’un pinceau et attendez deux heures au minimum avant de mettre une autre couche. Généralement, trois couches sont nécessaires pour de meilleurs résultats. Cependant, si vous avez mis du fond dur, deux couches seront suffisantes.

Pourquoi doit-on lustrer un parquet ?

Lustrer un parquet consiste à le rendre brillant après que vous l’ayez ciré ou huilé. Cette opération vise à enlever tout surplus de produits avec un chiffon assez doux ou une lustreuse. Toutefois, un parquet vitrifié n’a nullement besoin de lustrage, étant donné qu’il est déjà brillant. N’étant pas obligatoire, le lustrage d’un parquet ne nécessite pas d’outils spécifiques, vous pouvez vous servir d’un balai à franges ou d’un balai simple pour le réaliser. Sachez, toutefois, que lustrer le sol peut être fatiguant, surtout si la surface à faire briller est large. C’est la raison pour laquelle de nombreux foyers préfèrent le parquet vitrifié qui ne nécessite que peu d’entretien, et qui ne demande pas d’être lustré.

Comment faire pour lustrer un parquet ?

Pour faire briller un parquet, il existe différentes techniques. Celle qui est la plus simple consiste à appliquer plusieurs gouttes de cire d’abeille en liquide en vous servant d’un chiffon doux ou d’une peau de mouton si vous en trouvez. Pour un rendu parfait, faites appel à LUSTRA’SOL. Son équipe peut aussi vous conseiller, tout en vous proposant des prestations personnalisées.

Un mélange que vous pouvez préparer chez vous peut aussi être très efficace. Prenez 2/3 de l’huile de lin, 1/3 d’huile de térébenthine et quelques gouttes de cire d’abeille, puis mélangez le tout. Une fois que ce mélange soit appliqué au sol, il est nécessaire de passer un peu de liquide vaisselle, d’eau de javel et de vinaigre blanc. Si vous arrivez à l’utiliser tous les 6 mois, votre parquet sera tout simplement ultra-brillant. Par contre, évitez de trop lustrer votre sol pour qu’il ne soit pas trop glissant. Par ailleurs, un mélange de demi-verre de vinaigre blanc et de deux litres d’eau chaude peut aussi lustrer votre parquet. Il suffit de faire passer ce mélange sur votre sol pour qu’il brille. Il y a aussi des lustreuses qui pourraient faire briller votre parquet de façon efficace. Elles sont disponibles sur le marché, mais il est préférable de les louer pour un usage de deux à trois fois par an. Même si le lustrage avec un appareil fourni de meilleurs résultats, il pourrait être trop glissant.

Catégories : Revêtements