Le carrelage était un matériau de revêtement réservé aux pièces humides comme la cuisine et la salle de bain. Très apprécié pour ses qualités et son côté esthétique, il s’apprête aujourd’hui aux autres pièces comme la salle de séjour et les chambres à coucher. Avant de choisir le carrelage pour habiller les sols de votre maison, découvrez à travers le guide l’essentiel à savoir sur ce matériau.

Quel type de carrelage pour quelle pièce ?

Si vous souhaitez faire concorder le revêtement de votre sol en carreaux au style de décoration de la pièce dans laquelle vous allez la poser, il est important de bien choisir le type de carrelage. En effet, il existe 4 grandes familles de carrelage, dont le carrelage en grés. Il est très apprécié pour sa résistance, le large choix dont le consommateur dispose en termes de références-produits et son prix avantageux. Il y a aussi le carrelage en pierre naturelle comme le granit et le marbre.
Les carreaux en pierre naturelle sont appréciés pour leur longévité et leur résistance. De plus, il est possible de réaliser de nombreuses finitions avec ce type de carrelage. Ce dernier confère alors une touche d’authenticité et un caractère contemporain dans la pièce où il sera utilisé.
Retrouvez aussi les carreaux en terre cuite qui sont constitués d’argile rouge. Ces derniers requièrent plus d’entretien par rapport aux autres types de carreaux. Enfin, il y a la faïence qui s’utilise uniquement comme revêtement mural, surtout dans la salle de bain.

Choix du carrelage : se référer aux normes

Les normes doivent également être prises en compte dans le choix du carrelage. Il y a tout d’abord la norme PEI qui détermine la résistance du carrelage à l’abrasion et aux piétinements. Les carreaux sont alors regroupés en fonction de leur destination. Les carreaux PEI II sont destinés aux pièces moins soumises aux piétinements comme les chambres à coucher tandis que les carreaux PEI V sont adaptés aux locaux sujets aux piétinements intensifs comme les restaurants, les bureaux, etc.
Ensuite, il y a la norme UPEC qui détermine la résistance du carrelage à l’usure, à l’humidité, aux chutes d’objets et aux actifs chimiques des produits d’entretien, sur une échelle de 1 à 4. Après, il y a la norme MOHS qui définit la résistance du carrelage aux rayures.
Par ailleurs, vous retrouverez la norme ABC qui qualifie le niveau d’adhérence des carreaux aux pieds nus. C’est un critère de choix important pour la salle de bain carrelée. La norme R quant à elle définit l’adhérence du carrelage aux pieds chaussés.

Pose de carrelage : l’importance de faire appel à un professionnel

En cas d’erreur de pose, le revêtement en carrelage risque de se détériorer rapidement. C’est pour cette raison qu’il est important de faire appel à un carreleur expérimenté et qualifié. Il possède les compétences techniques nécessaires pour assurer la durabilité de l’installation, garantir l’étanchéité du revêtement, surtout s’il s’agit de faïence, mais également pour garantir un rendu final esthétique et de qualité. De plus, le carreleur professionnel maîtrise toutes les techniques de pose de carrelage et possède également les matériels nécessaires à la pose.
Par ailleurs, faire appel à un professionnel vous permet de bénéficier de certaines aides financières provenant de l’État comme le Prêt à l’Amélioration de l’Habitat, délivrée par la Caisse d’Allocation Familiale. Vous êtes alors à la recherche d’un professionnel qualifié et reconnu pour savoir-faire dans le domaine de la pose de carrelage ? Un professionnel en mesure de vous garantir un résultat impeccable ? Choisissez l’entreprise ADM Carrelage & Fils.

Catégories : Non classé