Les éléments à connaître pour l’aménagement d’un souplex

Le souplex est aussi connu sous le nom de duplex inversé, autrement dit l’extension d’un logement par le bas. Il s’agit de la transformation et l’aménagement de la cave en pièce à vivre. Investir dans un souplex présente de nombreux avantages mais certains inconvénients. Voici les éléments que vous devez connaitre avant de vous lancer dans la réalisation d’un tel projet.

Un aménagement en deux étages

Avec son aspect atypique, le souplex se distingue par son charme particulier. Son aménagement se fait en deux étages dont l’un au rez-de-chaussée et l’autre au sous-sol.

Une surface d’au moins 12 m²

La surface aménageable du souplex doit être d’au moins 12 m². Ne vous lancez pas dans l’aménagement d’un souplex si celui-ci dispose d’une surface plus petite car cela ne permet pas de bonnes conditions de vie.

Une hauteur de sous-plafond suffisante

Ce sont les communes qui définissent la hauteur réglementaire des pièces à vivre. Sachez, toutefois, qu’une hauteur de 2,10m est nécessaire pour qu’une pièce soit confortable et agréable. Par ailleurs, la hauteur de la cave pourrait diminuer à cause des travaux de plomberie et d’électricité qui devront passer par le sous-plafond.

Une pièce généralement humide

L’humidité s’installe facilement dans le sous-sol. Il est nécessaire d’installer un bon système de ventilation et d’isolation pour remédier à ce problème. Un choix judicieux de revêtement de murs et de sols est également important dans ce type d’aménagement.

Un manque de luminosité

L’absence de lumière naturelle fait partie des principaux inconvénients du souplex. Ainsi, vous devez installer un éclairage performant et approprié pour ne pas manquer de luminosité. Vous pourrez, cependant, installer de petites fenêtres au sous-sol à condition d’avoir un rez-de-chaussée légèrement surélevé.

Un prix intéressant

L’acquisition d’un Souplex coûte environ 30 % moins cher qu’un logement classique. Si vous envisagez de vendre, sachez que la décote du sous-sol aménagé en pièce à vivre n’aura aucun impact sur la décote de l’ensemble du logement.

Des démarches nécessaires

Même si l’aménagement d’un souplex n’est pas soumis aux critères de la loi Carrez, vous devez quand même vous renseigner auprès de votre mairie pour connaître les différents règlements sanitaires. Vous devrez également déposer une demande de permis de construire dans le cas d’une modification des structures et du volume du bâtiment, d’un creusement de cave sous le garage ou encore d’un agrandissement d’une ouverture sur l’extérieur. Si vous êtes en copropriété, cette demande devra être accompagnée de l’accord du syndic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *