défiscalisation immobilièreProfiter d’une défiscalisation immobilière, c’est ce à quoi aspirent des millions de contribuables en France. Conscient de cette réalité, l’Etat français s’est attelé à mettre sur pied plusieurs dispositifs visant à aider les particuliers à faire un investissement dans l’immobilier. Que faut-il savoir au sujet de la défiscalisation immobilière en France ? La réponse dans cet article.

Qu’est-ce que la défiscalisation immobilière ?

La défiscalisation immobilière se trouve être un dispositif légitime qui offre aux personnes qui investissent dans la pierre la possibilité de diminuer leurs impôts sur le revenu. Elle est taillée pour s’appliquer à des résidences anciennes ou neuves, meublées ou vides. Si vous possédez un immeuble à louer qui nécessite des travaux, il vous est possible de déduire de votre revenu global un montant maximal de 10 700 euros. La loi Pinel et de nombreux autres dispositifs existent (loi DeNormandie, loi Malraux, loi Cosse, loi Censi-Bouvard, etc.). Ce site donne toutes les informations pour réussir son investissement Pinel : https://www.guideloipinel.fr/.

Quelle attitude avoir au moment d’opter pour un dispositif de défiscalisation immobilière ?

Un contribuable désireux de défiscaliser dans l’immobilier est tenu de faire un bilan sur sa situation personnelle et financière. Faire un point lui permettra de savoir de façon concrète les objectifs qu’il peut se fixer. Il peut souhaiter réduire le montant lié à ses impôts sur le revenu ou avoir des objectifs patrimoniaux d’une plus grande complexité comme par exemple assurer l’avenir de ses enfants, se faire une propriété immobilière ou encore préparer sa retraite.

Tour d’horizon sur quelques dispositifs de défiscalisation immobilière

La loi Pinel vous fait profiter d’une réduction d’impôt dont le montant maximal correspond à 21 % du montant que vous avez investi. Toutefois, le bien immobilier devra être loué pendant un certain nombre d’années. Pour un logement neuf, le dispositif exige une durée locative de 6 ans au minimum. Celle-ci vous fait obtenir 12 % de l’argent investi. La loi DeNormandie est destinée aux propriétaires qui doivent faire des travaux de rénovation au niveau d’un immeuble locatif. Les investisseurs bénéficient, selon la durée locative (6, 9 ou 12 ans), d’une remise d’impôt qui fluctue entre 12 et 21 % de l’investissement.

En ce qui concerne le dispositif Censi Bouvard, celui-ci s’applique uniquement aux résidences pour étudiants et pour personnes âgées. C’est une remise d’impôt qui vous fait obtenir 11 % du coût du logement que vous avez acquis. Cette réduction est répartie sur neuf années, avec un investissement initial plafonné à 300 000 euros.

Les avantages de l’investissement immobilier locatif

Si vous comptez faire un investissement sur le long terme, vous ferez une bonne affaire en investissant dans l’immobilier locatif. Il vous faut toutefois être certain de ce que vous avez des locataires responsables et sérieux. C’est cette garantie qui vous fera encaisser un revenu stable à la fin de chaque mois.

Que votre objectif soit d’avoir un patrimoine ou de faire une accumulation de capital afin d’acquérir une résidence, se trouver des locataires sérieux est une valeur sûre. Il est extrêmement facile de revendre un immobilier locatif, puisque celui-ci produit un gain passif immédiat. Ainsi, le nouvel acheteur aura la possibilité d’obtenir des avantages fiscaux similaires à ceux du propriétaire précédent.

Un autre avantage que présente l’investissement immobilier locatif, c’est que l’immobilier locatif a un marché bien vaste, avec des prix qui sont toujours flexibles. Lorsque vous faites un investissement dans ce domaine, vous prenez un risque particulièrement faible, puisque les dispositifs de défiscalisation vous garantissent de rentabiliser votre capital sur un certain nombre d’années.

Catégories : Banque