Lorsqu’on achète un moteur électrique, on a toujours à choisir lequel conviendra. Dans cet article, vous allez voir quels sont les différents types de moteurs électriques et comment procéder à leur bobinage et rebobinage.

Les différents types de moteurs

Il existe 2 types de moteurs :

  1. Les moteurs asynchrones ou à courant alternatif

On distingue les moteurs monophasés et triphasés. Concernant les moteurs monophasés, leur alimentation est fournie pour les maisons. Pour les moteurs triphasés, leur alimentation est destinée aux usines.

  1. Les moteurs à courant continu

Il existe 2 types de moteurs continus.

  • les moteurs pas à pas : ce type de moteur est sans balai et s’utilise principalement sur les systèmes d’automatisation. Il emploie un type particulier de construction permettant au système de contrôle informatisé de faire avancer la rotation du moteur. C’est important quand il y a contrôle d’un bras robotisé.

  • Les moteurs universels : ces moteurs ont des caractéristiques communes avec les moteurs à courant continu. Ce genre de moteurs se trouve le plus souvent sur les appareils électroménagers qui fonctionnent rapidement lors d’une courte période de temps. Ces appareils sont les aspirateurs, les robots culinaires, les mélangeurs …

Les étapes du bobinage et rebobinage d’un moteur électrique

Il y a une méthode simple à suivre pour le bobinage ou le rebobinage du moteur.

  • Repérer le sens des flasques

  • Passer au démontage mécanique

  • Comprendre le bobinage du stator avec les fils de cuivre puis le défaire

  • Extraire les enroulements grillés et endommagés

  • Nettoyer les encoches du stator

On peut également procéder autrement :

  • Brûler le moteur : c’est dans le but de durcir et rendre cassant le vernis de la bobine. Cela rendra facile l’extraction de celle-ci.

  • Ouvrir le moteur afin d’accéder au bobinage.

  • Découper les chignons : il faut découper le chignon se trouvant à chaque extrémité du moteur avant de l’extraire.

  • Extraire le bobinage qui se trouve dans les encoches

  • Contrôler l’état du jeu de tôles : il faut contrôler si les tôles n’ont pas souffert et si l’alignement est encore intact. Puis, on procède au nettoyage de chaque encoche à l’aide d’une brosse de fer.

  • Peindre : on applique une peinture spécifique qui résiste aux hautes températures.

  • Isoler les encoches : pour cela, il suffit de glisser des cartons dans chaque encoche pour les isoler.

  • Confectionner les bobines : avant tout, il faut prendre des mesures avec des outils de précisions. Ensuite, on passe à la confection des différentes bobines.

  • Procéder au glissement des bobines dans leur encoche respective : il faut le faire une par une.

  • Isoler les bobines : pour isoler les bobines entre elles, il faut intercaler des feuilles de papier.

  • Tricoter et fixer les bobines : c’est le fait de lier les bobines pour garantir un parfait positionnement.

  • Souder les différentes connexions des bobines : il faut procéder à la soudure des connexions entre elles.

  • Souder les connexions vers les câbles d’alimentation.

  • Isoler les câbles d’alimentation : on met une gaine thermique pour isoler les différentes connexions des câbles.

  • Tricoter les câbles de connexions : il faut lier les câbles qui vont vers la plaque à bornes.

  • Isoler avec un vernis : il suffit d’appliquer un vernis sur le bobinage du moteur puis de chauffer au four celui-ci afin de sécher et fixer le vernis.

  • Procéder au contrôle : il faut faire différents tests afin de s’assurer que le moteur convient à toutes les exigences pour que son fonctionnement soit optimal.

  • Fermer le moteur : on termine le bobinage ou le rebobinage avec cette dernière étape.

Bref, procéder au bobinage et rebobinage des différents types de moteurs électriques n’est pas chose facile. Il faut faire appel à un professionnel. L’entreprise A.B.E.M est à votre service. Elle est spécialisée dans la réparation, le bobinage et le rebobinage des moteurs électriques.

Catégories : Non classé