Le choix de clôturer votre propriété peut venir de plusieurs raisons comme se protéger des regards indiscrets ou pour la délimiter tout simplement. Voici 4 points à connaître sur la clôture.

Les types de clôtures

Il existe de nombreux types de clôtures :

Le grillage souple

Il est construit avec des mailles fixées sur des poteaux métalliques. C’est le type de clôture le plus facile à mettre en place. Il est également facile à configurer et à manipuler. Par contre, il n’est pas sécuritaire, car on peut facilement couper le grillage avec une pince.

Le grillage rigide

Ce grillage se compose de poteaux et de panneaux. Il est solide, donc il assure plus de sécurité que le grillage souple. Concernant son installation, elle demande du savoir-faire et de la précision, car il doit être scellé sur un muret ou dans le sol. Pour vivre en toute intimité, il est recommandé d’accompagner ce grillage d’une haie.

Les palissades

Elles assurent votre intimité et est esthétique.

Le muret

Il se construit avec de la pierre, du parpaing ou de la brique et peut être mis en place avec ou sans mortier.

Le panneau occultant

Cette clôture en bois se fixe sur des poteaux scellés dans le sol ou sur un muret. Elle protège votre habitation des regards indiscrets. Par rapport aux autres clôtures, elle requiert un entretien régulier. De plus, on peut l’escalader facilement.

Le barreaudage

Cette clôture est en métal et ne peut être mise en place que par des professionnels. C’est une clôture haut de gamme, esthétique, solide et facile à entretenir.

Les différents matériaux existants pour fabriquer votre clôture

Il y a :

  • Le PVC : il n’a pas besoin d’entretien, mais se dégrade dans le temps.

  • Le fer forgé : c’est un matériau traditionnel qui peut facilement être victime de la rouille.
  • L’aluminium : ce matériau résiste à la corrosion et est moderne.
  • Le bois : c’est le plus classique des matériaux. Par contre il nécessite régulièrement de l’entretien à la lasure.

  • Le béton : c’est le plus résistant des matériaux et il peut également prendre plusieurs aspects. L’unique inconvénient d’une clôture en béton, c’est qu’il est difficile pour une seule personne de la mettre en place.

  • La pierre : elle permet de réaliser une clôture naturelle et robuste. Son inconvénient, c’est qu’elle coûte chère par rapport aux autres matériaux.

  • Les végétaux : la clôture végétale est naturelle. Cependant, elle nécessite un entretien régulier.

Les critères à prendre en compte lors du choix d’une clôture

Il faut :

  • Bien choisir le matériau et le type de clôture à utiliser
  • Veiller à préparer l’outillage et les conditions de pose nécessaires
  • Bien préparer votre budget

Les normes d’urbanisation à respecter

Vous devez vous conformer aux normes en vigueur pour l’installation de votre clôture :

  • Concernant l’autorisation de la mairie, les clôtures réalisées en haies vives et les clôtures d’activités forestières et agricoles ne nécessitent pas de déclaration de travaux. Mais pour les autres types, vous avez l’obligation d’en faire une.

  • La hauteur minimale de votre clôture est de 3,20 mètres pour les villes à 50 000 habitants au minimum et de 2,60 mètres pour celles inférieures à 50 000 habitants.

  • Le matériau à choisir : une ville ayant établie des documents d’urbanisme peut imposer à ses habitants des matériaux particuliers pour leur clôture.

  • Le lieu d’emplacement de la clôture : la clôture doit se trouver sur la limite de votre terrain, et non sur la limite séparative d’avec votre voisin.

Bref, si vous avez besoin de clôturer votre propriété, l’entreprise Fauchon Thierry peut vous aider, car elle dispose d’une solide expérience dans l’aménagement de clôture.